📕 Bobine n°2 - Résistance est disponible ! Commandez votre exemplaire 🎅🏻 🎄

Aux bons souvenirs des nouilles à la compote

Dessert ô combien emblématique (dans ma famille tout du moins), les légendaires nouilles à la compote nourrissent ma passion pour la cuisine depuis que je suis à peu près haute comme trois pommes. Spécialité de ma grand-mère paternelle que je n’ai pas connue, cette recette atypique s’est imposée au fil du temps comme un trait d’union entre nous, qui traverse les époques. Faciles à réaliser, anti-gaspillage, réconfortantes et au bon goût de retournes-y, les nouilles à la compote revêtent un caractère aussi désuet que nostalgique et intrigant.

Nous sommes dans les années 1950, dans le bocage vendéen, à la ferme de mes grands-parents paternels. Au bercail : 7 bambins à nourrir ! Si les traditionnelles grillées de mogette (variété locale d’haricot blanc), les galettes de sarrasin de mon arrière-grand-mère et les légumes cultivés sur la ferme font partie des grands classiques, la madeleine de Proust familiale reste sans aucun doute les nouilles à la compote ; le tour de main préféré de Mamie pour ne pas gâcher les restes et faire plaisir aux enfants.

Combien de fois ai-je entendu mon père me raconter les souvenirs liés à ce dessert : “Je me souviens encore du goût et de l’odeur de la platée de nouilles à la compote que ta Mamie apportait sur la table à la fin du repas ; avec tes oncles et tantes, nos yeux pétillaient rien qu’à l’évocation du nom de ce dessert ! Et puis, ça croustillait sur le dessus, qu’est-ce qu’on aimait ça !”. Et la gourmande et curieuse que je suis de lui rétorquer : “Mais Papa, tu ne voudrais pas nous cuisiner ces fameuses nouilles à la compote un jour, pour qu’on puisse enfin y goûter nous aussi ?”.

C’était sans compter sur le fait que la recette n’ait jamais été couchée sur papier et qu’elle se soit malheureusement un tantinet perdue au fil des générations…

Ne pouvant me résoudre à laisser cette recette sans trace écrite, je me suis donc mise en tête de réussir à reproduire les nouilles à la compote de Mamie. Entre questions incessantes à mes parents et mes tantes, recherches sur internet et moult essais en cuisine, c’est non sans émotion que j’ai fini par mettre la main sur les marqueurs forts des nouilles à la compote !

De source sûre, nous savons désormais que cette mystérieuse recette se composait autrefois d’une couche de coquillettes cuites, mélangées à une classique compote réalisée avec les pommes de la ferme, le tout passé au four. Ce dont nous sommes moins sûrs, c’est de la composition du fameux effet gratiné sur le dessus… Meringue ? Biscuits émiettés ? Ou simplement une belle couche de sucre avant d’enfourner ? Le mystère reste entier.

Aventuriers du goût, sortez votre carnet de recettes et votre tablier, voici la recette des nouilles à la compote revisitée à la sauce 2022 : des coquillettes, de la compote de pommes caramélisées et un streusel, le tout bien évidemment réalisé avec amour, et beurre salé !

Recette des nouilles à la compote de mamie revisitée

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

  • 140g de coquillettes
  • 600g de pommes (entre 4 et 6 belles pommes en fonction de leur taille)
  • 90 de sucre de canne complet
  • 50g de beurre demi-sel
  • 3 càs d’eau
  • facultatif : 1 demi gousse de vanille

Pour le streusel :

  • 40g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 35g de sucre de canne complet
  • 80g de farine T55 ou T65

Réalisation

  • Préchauffer le four à 150°C.
  • Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre de canne complet et le beurre à température ambiante à l’aide de vos doigts, jusqu’à obtenir une consistance sableuse.
  • Déposer le streusel sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et enfourner pendant 25 à 30 minutes à 150°C en mélangeant à 2 ou 3 reprises pendant la cuisson. Réserver.
  • Faire cuire les coquillettes comme indiqué sur le paquet, al dente. Les égoutter, puis les mélanger avec une petite noix de beurre pour éviter qu’elles ne collent. Réserver.
  • Eplucher les pommes, ôter leurs trognons et les découper en petits cubes.
  • Dans une grande casserole, faire fondre le beurre et le sucre avec l’eau et les graines de la demi gousse de vanille à feu moyen, puis y verser toutes les pommes. Faire caraméliser à feu moyen pendant environ 5 à 10 minutes en mélangeant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.
  • Laisser cuire sur feu doux durant environ 20 minutes à couvert, jusqu’à ce que les morceaux de pommes soient bien tendres, toujours en mélangeant régulièrement.
  • Ecraser légèrement les morceaux à l’aide d’un presse-purée ou d’une fourchette. Réserver.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Verser les coquillettes préalablement cuites dans un plat allant au four, puis les recouvrir de la compote de pommes caramélisées.
  • Enfourner à 180°C pendant environ 10-15 minutes, en surveillant.
  • Déposer le streusel sur le plat de nouilles à la compote juste avant de servir.
  • Déguster le dessert (tiède ou chaud) tel quel ou bien accompagné d’une boule de glace vanille ou yaourt, d’une quenelle de crème fraîche entière au lait cru ou encore de fromage blanc.

Tous les mois, des rencontres hors du temps dans votre boîte mail

Vous êtes plus de 2000 abonné·es !